Une visite de nos jardins - Partie 1

Une  visite de nos  jardins -  Partie 1

Jardin d’accueil avec notre mascotte Angelica et notre ‘inukshuk’ maison

Jardin d’accueil avec notre mascotte Angelica et notre ‘inukshuk’ maison

 

 Le jardin d’accueil

Vous êtes reçus en grande dans ce jardin par Angelica, notre mascotte,  une jolie poupée de 4,88 m (16 pieds) de hauteur. Entourée de saules (Salix integra Hakuro Nishiki), d’un pommetier, de marguerites géantes (leucanthemum), d’hémérocalles et de plusieurs autres variétés de vivaces, Angelica vous invite à partager ses rêves de beauté. Quelques plantes plus rares y séjournent : Acanthus molllis et centaurea macrocephala. .

 
Une fleur plus rare, l’acanthe (acanthus mollis)

Une fleur plus rare, l’acanthe (acanthus mollis)

Le saule est en beauté rose en juin (Salix integra Hakuro Nixhiki)

Le saule est en beauté rose en juin (Salix integra Hakuro Nixhiki)

Angelica vous invite à poursuivre votre visite dans…

Le jardin campagnard

Comme dans les jardins de nos grands-mères, les pivoines sont à l’honneur.  Dans une panoplie de couleurs, les pivoines tendent leurs pétales vers  vous  pour vous enivrer de leur fragrance.

Jardin campagnard au temps des pivoines

Jardin campagnard au temps des pivoines

Tout au centre, les échinacées et rudbeckies rivalisent de couleurs.  Blanches, jaunes, roses, elles s’en donnent à cœur joie.

Échinacées et rudbeckies jaunes accompagnent notre orignal (créé par un artisan indonésien)

Échinacées et rudbeckies jaunes accompagnent notre orignal (créé par un artisan indonésien)

Plus tard en saison, les lys vous accueillent.  Ils sont accompagnées par l’asclépiade, les echinops, l’helenium coloré, les échinacées, les buddleia (arbre à papillon)  et plus encore.

Lys asiatique

Lys asiatique

Helenium

Helenium

Toutes ces fleurs vous accompagnent jusqu’à l’autre jardin.

Le jardin féerique

Jardin féérique avec ses elfes

Jardin féérique avec ses elfes

Ses  elfes déploient leurs ailes ou d’autres, plus coquins, grimpent au poteau sous l’œil attendri du grand sage (Sculpture de 2,4 m (8 pi) de hauteur, appelée ‘Sagesse’ et faite dans un tronc d’arbre, par Michel Desmeules, sculpteur professionnel). 

‘Sagesse’ de Michel Desmeules

‘Sagesse’ de Michel Desmeules


Là encore, les fleurs vous invitent à rêver.  Les hydrangées et leurs énormes pompons blancs entourent une grande étoile formée de buxus (Buxus x sempervirens ‘Mont Bruno’), un buis très résistant qui supporte notre climat.  Cette étoile renferme d’autres merveilles comme les digitales et leurs jolies clochettes, ainsi que des jacinthes qui poussent tôt au printemps,  des hémérocalles et autres,  Elle est entourée des anémones, de la lavande, des Népétas, du kniphofia et de plusieurs autres.

Digitale (Digitalis purpurea ‘Dalmatian Purple’)

Digitale (Digitalis purpurea ‘Dalmatian Purple’)

Kniphofia ‘Ice Queen’ et Kniphofia ‘Alcazar’ (orangé), appelé aussi Tritoma, faux aloès ou Tison de Satan  Plante mellifère

Kniphofia ‘Ice Queen’ et Kniphofia ‘Alcazar’ (orangé), appelé aussi Tritoma, faux aloès ou Tison de Satan

Plante mellifère

Puis, au sortir de ce jardin, voilà l’aire centrale et ses deux pavillons dont la toiture est recouverte de glycine et de chèvrefeuilles.  Un coin romantique et de détente où se reposer avant de continuer votre visite. Une place aussi pour pique-niquer, écouter les bruits de la nature ou regarder les jardins qui l’entourent.

KIosque de l’aire centrale ou de repos

KIosque de l’aire centrale ou de repos

Glycine (Wisteria macrostachya ‘Blue Moon’)

Glycine (Wisteria macrostachya ‘Blue Moon’)

Aire centrale - fontaine

Aire centrale - fontaine

Hydrangée (Hydrangea paniculata ‘Limelight’

Hydrangée (Hydrangea paniculata ‘Limelight’

 

Poursuite de la visite des autres jardins dans le prochain article, la semaine prochaine.

France Laliberté