Une visite de nos jardins - Partie 7

Le jardin anglais

Un jardin anglais ou jardin paysager, c’est tout le contraire d’un jardin à la française.  Il semble que ce soit souvent des peintres qui conçoivent ce type de jardin.  Tout comme pour une peinture, le jardin met en valeur un élément de la nature.  Ce peut être un arbre, un feuillage coloré ou autre.  On est à la recherche d’équilibre, de volume, de variété, de couleurs différentes. (Wikipédia)

Notre jardin anglais répond à plusieurs de ces critères.  En effet, encadré par des arbres à perruques  et courant le long de la grange, ce jardin en  volumes, variétés et couleurs fait honneur à son genre.

À l’avant plan, Echinacea purpurea ‘Double Decker’

À l’avant plan, Echinacea purpurea ‘Double Decker’

L’arbre à perruques ou Cotinus coggygria ‘Royal Purple’ est un arbuste décoratif qui peut atteindre 5 à 6 mètres et qui doit son nom à ses pédicelles qui, au moment de la floraison, forment une chevelure vaporeuse.

Cotinus coggygria ‘Royal Purple’ ou arbre à perruques

Cotinus coggygria ‘Royal Purple’ ou arbre à perruques

Pour la variété, les échinacées ‘Double Decker’, fleurs rose magenta qui portent comme un petit chapeau à la fin de leur floraison et les échinacées Alba, grandes fleurs blanches au cône cuivré.  Et les phlox ‘Harlequin’ avec ses fleurs magenta et son feuillage particulier, vert à bordure crème, accompagné du magnifique et odorant phlox ‘David’ tout de blanc vêtu.

Echinacea purpurea ‘Double Decker’

Echinacea purpurea ‘Double Decker’

 Et encore, vous pourrez admirer les hémérocalles Inwood avec ses fleurs couleur crème à halo et à bordure violettes.

Vous serez surpris par les Rudbeckia Herbstsonne, grandes rudbeckies jaune citron qui mesurent plus de 1,8m. 

Rudbeckia nitida ‘Herbstsonne’

Rudbeckia nitida ‘Herbstsonne’

Pour le volume, les rosiers, les spirées, les hostas et le sedum rouge Autumn Fire, des arbustes tout en rondeur.

anglais_jardin.JPG

Ce jardin fut dédié à des jeunes en difficultés qui, au tout début, nous ont prêté main forte tout en se ressourçant dans notre havre de paix. 

C’est à votre tour, maintenant, de venir vous ressourcer dans nos jardins.

Le jardin ‘côté cour’

À Route des Gerbes d’Angelica, les jardins s’épanouissent en bordure des chemins.  Comme le jardin alpin, deux autres jardins déploient leurs formes, leurs fragrances, leurs couleurs pour vous charmer.

cote_cour_6382.JPG

D’abord, la petite marguerite des champs et sa grande sœur le leucanthemum qu’on appelle aussi grande pâquerette ou encore  chrysanthemum superbum ‘Becky’.  Trois noms pour la fleur la plus connue de tous les enfants ainsi que des jeunes filles amoureuses (il m’aime, il ne m’aime pas…).

cote_cour_2259.JPG

Le sedum y est aussi à l’honneur, avec l’astrantia, petite fleur rose, rouge ou encore blanche comme  des flocons de neige.  De grandes échinacées roses et des hémérocalles ‘Fooled Me’, une  variété parmi des centaines d’autres.  Puis, en hauteur sur leur tige, les platycodons aux jolies fleurs étoilées.  On la nomme aussi plante ballon car ses boutons floraux ressemblent à des montgolfières.

Platycodon grandiflorus ‘Mariesii’

Platycodon grandiflorus ‘Mariesii’

Entre les jardins, trônent les pommiers.  Il faut les voir au printemps, chargés de fleurs blanches, ils sont magnifiques.  A l’automne, leurs branches ploieront sous le poids des pommes qui se retrouverons en  compote ou que nous ferons lyophiliser avec d’autres fruits pour le plus grand bonheur de vos papilles gustatives.

Puis,  élançant ses bras vers le ciel, la reine des reines de nos jardins, l’Angelica archangelica.  Pourquoi choisir cette plante comme emblème de nos jardins?  Parce que l’angélique ancre fermement ses racines à la terre, tout en ayant la tête dans les nuages, tout comme nous qui avons créé ces jardins.  Tout de cette plante est utilisable, ses racines pour des infusions, décoctions ou même des huiles essentielles.  Sa tige, qu’on retrouve en confiserie, ses feuilles pour les tisanes, et ses graines comme condiment.

cote_cour_9744.JPG

Derrière notre magnifique angélique, longeant la clôture, l’hydrangée Annabelle et ses gros pompons blancs.  Ce petit arbuste rouge toutes aiguilles sorties pour se défendre de ses prédateurs est un Berberis.

Donnant de l’ombre à nos plantes vivaces, trônent un magnifique tulipier et un olivier de bohème dont les oiseaux raffolent du fruit.

Fleur du tulipier (Liriodendron tulipifera)

Fleur du tulipier (Liriodendron tulipifera)

Ce  jardin, des deux côtés des pommiers, avec ses graminées, ses arbustes, ses fleurs et les arbres qui les agrémentent, vous suivent le long du chemin jusqu’à notre bistro où vous attendent le goûter, la collation, un rafraichissement et surtout le gâteau du jour de notre cuisinière.          

France Laliberté