Une visite de nos jardins - Partie 8

Le jardin d’ombre en forêt et son décor de cathédrale à ciel ouvert

jardin_dombre_1.JPG

La nature est au rendez-vous à la Route des Gerbes d’Angelica.  Les boisés y sont aussi à l’honneur.  L’un d’eux nous a inspirés avec ses grands érables dont les branches se rejoignent à la cime, formant une voute naturelle telle le toit d’une cathédrale.

jardin_dombre_2.JPG

On y entre par une porte grandeur nature, en provenance d’une ancienne église anglicane de la région, frappée par une tornade et dont nous avons récupéré porte et fenêtres afin de leur donner une seconde vie dans nos jardins.

jardin_dombre_3.JPG

Et là, vous pénétrez dans un endroit magique, passant sous les vestiges d’une ancienne cathédrale dont les ogives se dressent au-dessus du sentier.  Ce sentier, bordé par de magnifiques fougères qui poussent à l’état sauvage dans ce boisé, vous amène à un autel formé de grosses pierres autour desquelles poussent les hostas  si friands d’ombre.

jardin_dombre_4.JPG

Vous êtes reçu par de grands anges qui soufflent dans leur trompette.  Une dame se tient sur l’autel et derrière elle, sous une arcade, un ange guerrier monte la garde.

Tout cela sous l’ombre de grands arbres qui croisent leurs branches formant un toit végétal.

jardin_dombre_5.JPG

La quiétude des lieux vous invite à l’introspection et à la paix.  On y respire un air purifié par les arbres et on en ressort plein de l’énergie libérée par ces vieux témoins silencieux de la vie.

À la sortie du jardin, une volière où s’ébattent pigeons, poules, pintades, lapins et la grande vedette, notre paon Picasso, avec ses belles couleurs, qui déploie sa queue devant sa femelle ou devant les poules, c’est selon.

 

Le jardin des menhirs

menhir_3.JPG

Un menhir ou un monolithe  -le terme signifie longue pierre- est un bloc de pierre initialement disposé verticalement.  Personne ne sait exactement à quoi servaient les menhirs qui se retrouvent dans plusieurs pays et on ne ne sait pas grand-chose des peuples qui les ont construits.  Par contre, tout le monde connaît Obélix, le tailleur de menhir.

menhir_1.JPG

Dans notre jardin, plusieurs pierres ont été disposées les unes sur les autres pour former des décors  qui penser à des menhirs.

menhir_4.JPG
menhir_2.JPG

Quand vous arrivez à ce jardin, la vue sur les terres au loin est à couper le souffle.  Généralement, une bonne brise vous accueille et il fait bon se promener dans le sentier sinueux où pousse une variété étonnante de plantes.  Achillées, échinacées, rudbeckias géantes, rosiers, hostas et hémérocalles.  Des arbustes également comme le sanguisorbe, tout cela au pied de vieux et grands pins blancs qui répandent leurs épines au sol formant un paillis naturel ainsi que des cocottes qui répandent une bonne odeur quand on les jette dans notre feu de camp lors de notre féérie de Noël.

menhir_5.JPG

C’est le dernier jardin à visiter, mais la visite est-elle terminée pour autant?  Avez-vous vu la forêt enchantée et le village de Luciö ?  Si vous n’avez pas goûté au gâteau du jour de notre chef Francine et dégusté notre thé aux fruits spécial Route des Gerbes d’Angelica;   si vous n’avez pas visité notre boutique débordante de produits faits sur place, comme nos confitures, nos sauces, nos tisanes, nos fruits lyophilisés, notre pain cuit dans nos fours à pain extérieurs;  si vous n’avez pas découvert Luciö, son histoire et ses couleurs d’arc-en-ciel, alors non, la visite n’est pas terminée! 

France Laliberté